Connect with us
Pierre Waterschoot

Publié

le

Sofie Lee & Mathijs Luijten :

« Avez-vous déjà ressenti la nostalgie de la nature vaste, entourée uniquement de calme et du son des étoiles scintillantes dans le ciel nocturne ?

La musique; Nights, créé par Jesper Ryom, vous emmène dans le désert où vous ressentez la liberté des horizons sans fin et rencontrez un enfant qui est vous et moi, et nous. Et nous avons eu le grand plaisir de collaborer sur ce clip vidéo donné en toute liberté de création.

De la conception à la livraison finale, notre objectif principal était d’inviter le public à s’engager profondément dans la musique et à suivre notre délicate interprétation visuelle ; qui viendrait alors synergiser l’expérience immersive.

Notre approche consistait à toucher doucement ses émotions et ses sentiments au cours des différentes étapes de la musique et à raconter l’histoire visuelle de manière chronologique. D’un souvenir nostalgique d’être un enfant à l’âge adulte ; nous croyons que c’est le voyage le plus subjectif, mais la façon la plus représentative d’exprimer sa vie à laquelle tout le monde peut s’identifier.

Nous nous sommes ensuite plongés dans l’histoire que nous avons construite et avons traduit le langage visuel unique en utilisant des techniques de bouclage, une animation exquise, une large gamme de palettes de couleurs vives, des transitions réfléchies entre les scènes et des cadres de style illustrés avec émotion.

Réalisé par : Mathijs Luijten
Producteur : Mathijs Luijten
Développement du concept et de l’histoire : Mathijs Luijten, Sofie Lee
Direction artistique et illustration : Sofie Lee
Animation : Mathijs Luijten
Animation supplémentaire : Will Pietsch

Musicien : Jesper Ryom
Label : Gautier De Bosredon (délicieuse-musique) »

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

VIDÉO

Paperman, le court-métrage poétique de Walt Disney

Paperman est un court métrage d’animation américain en noir et blanc, sorti en 2012.

Pierre Waterschoot

Publié

le

Walt Disney

Paperman est un court métrage d’animation américain en noir et blanc, sorti en 2012.

Un employé de bureau rencontre une jeune femme dans le New York des années 1940. Découvrant qu’elle travaille dans un immeuble en face de son bureau, il tentera d’attirer son attention avec des avions en papier, mais échoue à chaque fois. Déçu, il abandonne quand tout d’un coup, ses avions en papier s’animent et vont l’aider à retrouver celle qu’il aime…

Continuer la lecture

POP CULTURE

Le time lapse de la vie d’Homer Simpson

« On passe une moitié de sa vie à attendre ceux qu’on aimera et l’autre moitié à quitter ceux qu’on aime. » Victor Hugo

Pierre Waterschoot

Publié

le

Fox - Simpsons

« On passe une moitié de sa vie à attendre ceux qu’on aimera et l’autre moitié à quitter ceux qu’on aime. » Victor Hugo

Continuer la lecture

VIDÉO

Le téléfilm Hansel et Gretel par Tim Burton (1983)

Hansel et Gretel (Hansel and Gretel) est un téléfilm fantastique réalisé par Tim Burton, diffusé en 1983 sur la chaîne américaine Disney Channel. Il est inspiré du conte allemand Hansel et Gretel. La version la plus célèbre de ce conte est celle des frères Grimm.

Pierre Waterschoot

Publié

le

Tim Burton

Hansel et Gretel (Hansel and Gretel) est un téléfilm fantastique réalisé par Tim Burton, diffusé en 1983 sur la chaîne américaine Disney Channel. Il est inspiré du conte allemand Hansel et Gretel. La version la plus célèbre de ce conte est celle des frères Grimm.

Ce court métrage de 45 minutes fut diffusé avec un autre court Vincent du même réalisateur. Cependant Hansel et Gretel n’est diffusé qu’une seule fois le 31 octobre 1983, à 22h30. Disney Channel ayant trouvé le programme trop dérangeant pour de jeunes enfants. Les seules autres fois où ce téléfilm a pu être aperçu étaient dans le cadre de la rétrospective Tim Burton au Musée d’Art Moderne de New York, et Tim Burton L’Exposition à la Cinémathèque Française de Paris.

Synopsis

« Hansel et Gretel sont les deux enfants d’un fabricant de jouets qui, après la mort de sa femme, s’est remarié à une horrible mégère. Cette dernière est d’ailleurs ignoble aussi bien avec le père qu’avec les enfants. Un soir, voyant qu’il n’y a pas assez de nourriture pour tout le monde dans la maison, elle décide de se débarrasser de Hansel et Gretel en les emmenant dans la forêt. Lors de la première tentative, les enfants arrivent à retrouver le chemin de leur maison grâce aux petits cailloux laissés derrière eux par Hansel. Cependant, la belle mère ayant constaté la ruse, elle décide de leur offrir un canard noir (en réalité maléfique) en bois pour aller jouer dans la forêt en prétendant que c’est un cadeau de leur père. Alors que Hansel pose les cailloux comme à son habitude pour retrouver le chemin, le canard les mange tous un par un empêchant les enfants de revenir sur leurs pas.

Après une nuit passée dans la forêt, Hansel et Gretel décident, le lendemain matin, de retrouver coûte que coûte le chemin vers leur maison. C’est alors que le canard noir se métamorphose en une sorte de soldat de bois leur indiquant une direction. Pensant que le jouet les ramène chez eux, les enfants décident de le suivre. C’est avec surprise qu’ils constatent que le canard-soldat de bois les conduit tout droit vers une étonnante maison entièrement faite en confiserie. C’est une étrange femme au teint pâle, toute vêtue de noir, au chapeau pointu et au nez crochu en sucre d’orge qui accueille les enfants en les invitant à rentrer prendre le goûter. Elle leur explique qu’ils peuvent manger tout ce qu’ils désirent ici car tout ce qui se trouve dans la maison est comestible..

La nuit arrivant, la vieille femme, qui s’avère être en réalité une méchante sorcière, propose à Hansel et Gretel de passer la nuit dans sa maison en attendant leur départ prévu pour le lendemain. C’est durant leur sommeil que la terrible femme capture les enfants. Gretel devient l’esclave de la sorcière tandis que Hansel prisonnier dans un lieu secret en sous sol est engraissé pour que la sorcière le mange. Voyant que ce dernier n’est toujours pas assez gros, la sorcière décide d’envoyer le Bonhomme en Pain d’Épice (le  »Gingerbread Man » en version originale). Ce dernier à force de cris et de persuasion oblige Hansel à le manger.  »Encore une bouchée ! »,  »Mange moi ! »,  »Fini moi !  » répète-t-il à plusieurs reprises.

Alors que la Sorcière s’impatiente et que Gretel est chargée d’allumer le grand four pour faire cuire son frère, les deux enfants réussissent à contrecarrer les plans de la Sorcière en se battant contre elle. Ils lui tendant finalement un piège en la faisant tomber dans le four. La sorcière vaincue et la maison détruite, Hansel et Gretel rencontrent un cygne en bois magique qui les conduit tout droit chez leur père. Ce dernier fou de joie de les retrouver leur annonce que leur marâtre a mystérieusement disparu et qu’il pourront vivre heureux ensemble comme avant. À ces mots une pluie de pièces d’or (le trésor de la Sorcière) sort du bec du cygne. »

Continuer la lecture

Tendance

Copyright © Letters to you

EnglishFrench