Connect with us

ILLUSTRATION

L’interview de Artem Pozdniakov, alias 360Brain

Pierre Waterschoot

Published

on

Artem Pozdniakov

Artem Pozdniakov est un artiste dont nous avons déjà parler dans un précédent article. Aujourd’hui, il nous livre une interview en exclusivité pour découvrir un peu plus son univers décalé.

360Brain, à suivre sur Instagram

Everyone knows at least one person, who need to take these pills 💊 Artem Pozdniakov
Everyone knows at least one person, who need to take these pills 💊 – Artem Pozdniakov

• Où et quand es-tu né?

Je suis né dans le nord de la Russie – la ville de Severomorsk. C’est un endroit magnifique mais extrêmement froid. Vous devez donc être comme John Snow ou quelqu’un de la famille Stark pour vivre là-bas. Je suis né en 1989. C’était une époque difficile pour mon pays, vous pouvez donc imaginer à quel point mon enfance a été cruelle 😅 Mais à l’âge de 10 ans, ma famille et moi avons déménagé à Moscou.

• Est-ce que tes amis te donnent un surnom ?

Non. Ils utilisent juste différentes variantes de mon nom et de mon prénom, car ils pensent que mon nom (Artem) est trop officiel pour être prononcé. Alors ils m’appellent « Tyoma », « Pozdnyak », « Tyomich » etc…

Quelle est la première œuvre qui t’a vraiment fait entrez dans le monde de l’art ?

Question difficile, car qu’entendons-nous par « monde de l’art » ? Expositions, foires et galeries d’art ? Si c’est le cas, ils ne me connaissent pas. Je suis un enfant d’internet et d’instagram. Donc Internet – c’est ma principale plate-forme artistique. Et mes premiers travaux en tant qu’artiste étaient une sorte de manipulations de photos que j’ai faites quand j’étais adolescent. Quelques fan-arts avec des célébrités, comme Black Eyed Peas, Green Day et Britney Spears 😁

Don’t bite! 🍦🏺 Artem Pozdniakov 360brain
Don’t bite! 🍦 🏺 – Artem Pozdniakov

• Quand et pourquoi as-tu commencé l’illustration ?

J’ai trouvé l’inspiration quand j’ai eu un Internet pour la première fois. C’était quand j’avais 12 ans. Je voulais m’exprimer via l’art, mais je ne pouvais pas dessiner avec mes mains, c’était trop difficile pour moi. J’ai donc décidé d’essayer Photoshop. Et après des années de pratique, je m’élève dans cette technique.

• Comment s’appelle ta dernière œuvre ? Et qu’est-ce qu’elle signifie pour toi ?

Dernière oeuvre « Hot scream ». C’est juste amusant et métaphorique. Je viens de remarquer à quel point je crie fort, puis l’eau de la douche est devenue trop chaude à cause d’un incident. Soit j’ouvre accidentellement le robinet, soit quelqu’un ouvre le robinet de la cuisine. Et je me suis souvenu de l’aspect émotionnel du t-rex, tout en rugissant. Tiens, voilà. Combiner.

Me, each time when i turn on too hot water 🥵
Me, each time when i turn on too hot water 🥵 – Artem Pozdniakov

• Que fais-tu pour te détendre lorsque tu ne créer pas ?

Comme tout le monde – du vin et des séries télévisées. À votre santé !

• Qu’est ce que l’art pour toi ?

L’art – c’est une façon de plus de s’exprimer. Vos sentiments, émotions et pensées intérieurs.

• Quelle est la partie que tu préfères lors de la création d’une illustration ?

Essayez de trouver un aperçu, une idée principale. Audacieux, peut-être drôle, quelque chose qui peut toucher beaucoup de gens.

Credit sentence 💳🩸 Artem Pozdniakov 360brain
Credit sentence 💳 🩸 – Artem Pozdniakov

• Le meilleur plat à manger lors d’une session artistique ?

Vin. Encore une fois 😄

• Quel est la musique idéal pour travaillez sur tes créations ?

Un peu de dance, house, r’n’b, voire vogue style. Quelque chose avec un bon rythme, une basse et une mélodie. Pas de drame, juste du plaisir.

• Quelle est ta dernière découverte artistique récente ?

Dimitri Shabalin. Il crée des masques futuristes à partir de jouets et d’objets de la lumière du jour. C’est très beau et intéressant. Je pense que Lady Gaga ou Grimes lui envoie déjà des textos 🙂

Que fait-tu pour trouver l’inspiration ?

Faire défiler les réseaux sociaux, lire les actualités et faire attention aux petites choses de notre vie quotidienne. Inspiration autour de nous. Il y en a partout. Vous avez juste besoin de changer un peu de vue sur les objets ordinaires et les stéréotypes.

Visualisation of my brain after morning coffee ☕️🧠 Artem Pozdniakov
Visualisation of my brain after morning coffee ☕️ 🧠 – Artem Pozdniakov

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ILLUSTRATION

Les riches illustrations de Jeff Aphisit

Pierre Waterschoot

Published

on

Jeff Aphisit

Jeff Aphisit est un artiste Thaïlandais créant des illustrations ultra colorée et foisonnantes. Sa signature artistique est certaine et nous ne manquerons pas de le suivre de près !

Son Instagram

Jeff Aphisit
Jeff Aphisit
Jeff Aphisit
Jeff Aphisit
Jeff Aphisit
Jeff Aphisit

Continue Reading

ILLUSTRATION

Les excellentes affiches alternatives de film de TCM Déjà Culte

Pierre Waterschoot

Published

on

TCM Déjà Culte

Marcel Tessier-Caune (alias TCM Déjà Culte) est un photographe et affichiste de génie et également un ami proche, il a commencé à créer des affiches de cinéma en 2014, pour en faire aujourd’hui une véritable passion donnant naissance à son nouveau livre « Une affiche qui me plaît », un livre de 120 pages qui ne regroupe pas moins de 114 affiches alternatives de cinéma . Autodidacte dans l’âme, il n’a aucune formation à proprement dite, c’est à force de créations que les techniques se sont acquises au fil du temps. Voici son interview en exclusivité pour Letters to You :

• N’étant pas sorti d’une formation professionnelle, comment as-tu appris toutes ces techniques qui font que ton travail est tant apprécié aujourd’hui ?

Sachant que j’ai connu Photoshop sur Macintosh LC 475, des gens comme toi qui sont sur mon parcours ou encore comme Damien fidèle imprimeur ont pu me faire comprendre ce qu’était le CMJN ou bien encore les traits de coupes…

Oh ! - Belmondo tcm déjà culte
Oh ! – Belmondo

• Que fais-tu pour trouver l’inspiration ?

Je regarde beaucoup de films depuis tout petit et même si le dernier film de Yvan Attal, Les Choses humaines, m’a pas mal marqué je ne peux pas m’empêcher de faire la jonction avec des films comme Les Risques du métier d’André Cayatte, voir les films dit subversif des années 60s,70s… à ce sujet je dévore toujours autant les films de Claude Sautet, Jean-Pierre Melville, etc. pour mon plus grand plaisir…

affiche cannes 2021
Cannes 2021

• Quelles sont tes influences, est-ce qu’il y a des gens du métier qui t-ont marqués ?

Les affichistes et illustrateurs qui m’ont marqué sont ancrés entre les années 60 et 80 de Saul Bass à Constantin Belinsky, René Ferracci, Clément Hurel, Michel Landi, Jean Mascii, Jean-Étienne Siry, Boris Grinsson.. A savoir qu’à l’époque on était très loin de la palette graphique et c’est dans cet esprit-là, avec des outils forcément plus modernes que je m’inspire aujourd’hui, pour réaliser ces affiches dites alternatives.

Le samouraï Alain Delon TCM Déjà Culte
Le Samouraï – Alain Delon

• Comment envisage-tu l’avenir du métier d’affichiste, les gens seront toujours autant mordus de beaux papiers ?

Nous vivons une époque dans laquelle de plus en plus de choses se dématérialisent y compris les affiches de cinéma qui entrent dans une ère numérique… Mais bon nombre d’exploitants de salles, cinéphiles, distributeurs sont aussi des collectionneurs, car il y a un vrai rapport au papier au même titre qu’un beau livre, un vinyle etc…

Affiche twin peaks david lynch
Twin Peaks – David Lynch

La sortie confidentielle de ce livre est donc une énorme carte de visite, des exemplaires viennent d’être envoyés chez des éditeurs et distributeurs de ressorties de films et advienne que pourra.

• Si tu devais citer une musique qui te vient à l’esprit pour travailler sur tes affiches, se serait laquelle ?

The Becketts – persephone (1991) Bad Girl records

• La musique dans un film c’est primordial, tu aurais-un compositeur à nous conseiller ?

François de Roubaix

Un dernier mot, une envie à partager ?

Un peu plus de justice sociale pour le plus grand bien de tous.

Le compte Pinterest de TCM Déjà Culte

Une affiche qui me plaît - TCM Déjà Culte
Une affiche qui me plaît – TCM Déjà Culte

Continue Reading

ILLUSTRATION

La symbiose animal et féminine de Aykut Aydogdu

Pierre Waterschoot

Published

on

Aykut Aydogdu

Aykut Aydogdu est né en 1986, à Ankara en Turquie. Il a commencé à étudier les Beaux-Arts au lycée et est diplômé de la Faculté des Beaux-Arts en Design Graphique. Il a réalisés divers travaux sur des illustrations commerciales, des couvertures de magazines, des affiches de films. Ses œuvres figuratives surréalistes se concentrent principalement sur les dilemmes de la vie quotidienne.

Voici une sélection de sa série mettant en scène la fusion d’animaux et de femmes dans des portraits captivants.

Son Instagram

Aykut Aydogdu
Aykut Aydogdu
Aykut Aydogdu
Aykut Aydogdu
Aykut Aydogdu
Aykut Aydogdu

Continue Reading

Languages

Chinese (Simplified)EnglishFrenchGermanItalianJapaneseSpanish

Advertisement

Tendance

Copyright © Letters to you